Le coronavirus en France, pour combien de temps encore ?

Le coronavirus en France, selon le communiqué des infectiologues, lundi 20/04/20, temps que nous n’aurons pas trouvé de vaccin, nous risquons de devoir cohabiter avec le virus encore longtemps. En effet, même si on a un traitement, cela ne fera pas à faire disparaître le virus.

A l’Institut Pasteur, un vaccin devrait être prêt pour des essais chez l’homme “à l’échéance de cet été”, toujours selon experts. Néanmoins, ils donnent également la date d’une probable distribution en France et dans le monde, autour de début 2021. De plus, l’immunité populationnelle reste très faible avec seulement 2 à 6 millions de Français entré en contact avec le virus.

Coronavirus et Ehpad ?

La propagation du coronavirus dans les maisons de retraite est préoccupante, se sont près de 45% des établissements touchés par contamination. Le Covid-19 est particulièrement mortel chez les seniors de plus de 70 ans. C’est pour cette raison que des campagnes de dépistage viennent d’être entreprises partout en France pour dépister au plus vite les personnes infectées et les prendre en charge. Enfin, depuis ce lundi 20 avril, partout en France, les droits de visites sont “extrêmement limitées” pour les proches. Ces visites devront toujours respecter les distances de sécurité et ne permettront aucun contact physique.

Coronavirus en France, les chiffres ?

Le détail des chiffres du coronavirus en France a été livré ce dimanche 19/04/2020 par d’Edouard Philippe. Globalement, le nombre de personnes hospitalisées diminue progressivement, ainsi que le nombre de patients en cours de réanimation également en baisse. Vous pouvez consulter ce détail en cliquant sur le lien suivant : https://bit.ly/3eA0wA9

Coronavirus les chiffres en direct. Apports : actualités du coronavirus en France, covid-19 ; Les Ehpad; Covid-19 reconnu comme maladie professionnelle ; numéro détresse psychologique ; numéro d’urgence ; RDV santé en ligne ; Sophrologie Coaching

France, les régions les plus touchées par le covid-19

Au total le coronavirus a fait 19719 morts en France, selon les derniers chiffres annoncés par les autorités. Parmi les régions les plus touchées en terme de décès :

  • L’IIle-de-France avec 4756 décès,
  • Puis le Grand-Est avec 2463 décès,
  • Les Hauts-de-France avec 1094 décès,
  • Et l’Auvergne-Rhône-Alpes avec 1011 personnes
  • Toutes décédées du coronavirus.

Le diabète et le coronavirus associés mènent souvent en réanimation.

Santé Publique France a fourni un rapport détaillé sur la santé de 2 728 patients atteints du coronavirus. Il se trouve que parmi ces patients, il n’y avait qu’une personne sur trois qui n’avait pas de maladie chronique avant d’être admis en réanimation. Le diabète le plus dangereux (dans ces circonstances) est celui qui s’accompagne d’une hypertension artérielle. Les personnes ayant du diabète et de l’hypertension artérielle, sont parmi les plus fragiles et les plus nombreux en réanimation, suite au Covid-19. Je rappelle que l’hygiène de vie est très influente dans la résistance face au coronavirus. Meilleure sera votre alimentation, votre humeur, plus vous aurez une activité physique régulière et surtout moins vous serez stressé et plus vous serez reposé, plus vous serez résistant face au virus.

Le Covid-19 pourrait bien être reconnu comme maladie professionnelle ?

Actuellement, sur la liste des maladies professionnelles, on trouve entre autre les cancers dus à l’amiante, de l’intoxication au plomb ou encore les troubles musculo-squelettiques. Le ministre de l’Intérieur voudrait que le coronavirus soit reconnu comme maladie professionnelle pour le personnel soignant et le personnel du ministère. De son côté, l’Académie de médecine souhaiterait que ce soit le cas pour l’ensemble des personnes travaillant pour “le fonctionnement indispensable du pays”. La liste n’est pas encore claire, mais cela inclurait donc les travailleurs des secteurs de l’alimentation, des transports, de la sécurité, entre autre.

De plus en plus de détresse psychologique

Après plus de quatre semaines de confinement, la situation n’est pas la même pour tous. Elle peut être compliquée à vivre, parfois plus qu’il n’y parait.

Ayant conscience de la difficulté rencontré par certaines personnes le directeur général de la santé a annoncé la mise en place d'”un dispositif national grand public de soutien psychologique au bénéfice des personnes qui en auraient besoin”.

Aujourd’hui il existe donc un numéro gratuit de soutien psychologique. 

En cas de détresse contacter le numéro : 0.800.130.000.

Victimes de violences conjugales, les pharmacies prêtes à vous accueillir.

Depuis le début de la période de confinement en France, une forte hausse des violences dans les familles et conjugales est recensée. Afin d’aider les personnes menacées, les 22 000 pharmacies de l’Hexagone sont officiellement devenues un lieu d’alerte pour les victimes. Les pharmacies doivent respecter une procédure afin d’installer la victime dans un espace confidentiel. Si vous le souhaitez, vous pouvez rester anonyme ou demander au pharmacien de recueillir votre identité pour donner l’alerte à la police. Si vous préférez il vous serra proposé la “remise discrète” d’un flyer avec les coordonnées des forces de l’ordre (17, texto au 114). Il existe aussi des services d’accompagnement au (3919 et 119).

Un numéro d’alerte pour les violences conjugales a également été mis à votre disposition.

  • En effet l’augmentation des violences conjugales est très net depuis le début du confinement. Il a donc été mis en place des relais d’alerte dans les pharmacies, ainsi qu’un numéro d’alerte par SMS.
  • Un simple message envoyé au 114 doit permettre à tous et toutes de “donner l’alerte”. Par exemple dans le cas d’une personne qui ne peut pas téléphoner, qui n’a pas forcément accès à internet et qui est enfermée à son domicile avec le conjoint violent, il possible à une autre personne d’alerter la police. Une fois l’alerte donnée par SMS, les forces de l’ordre pourront intervenir.

Si vous êtes victimes de violences, voici les numéros à contacter

  • Pour les femmes/hommes victimes de violence : le 3919
  • Pour les enfants victimes de violence : 119

Retrouvé également quelques points positifs au confinement et quelques bons gestes pour vous occuper et augmenter votre bien-être physique et mental, tout en augmentant vos défenses immunitaires.

Prenez RDV : http://bit.ly/RDVDoctolib

YouTube : http://bit.ly/CoachSophrologue

Facebook : http://bit.ly/FacebookCoachSophrologue

Le site : https://coach-sophrologue-lyon.fr/

Maps : bit.ly/PlanMaps

Apports : actualités du coronavirus en France, covid-19 ; Les Ehpad; Covid-19 reconnu comme maladie professionnelle ; numéro détresse psychologique ; numéro d’urgence ; RDV santé en ligne ; Sophrologie Coaching