Attention ! Nouvelle attestation de déplacement !

A propos du confinement : Il faut désormais respecter de nouvelles règles et une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire. Depuis plus d’une semaine déjà, c’est la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire qu’il nous faut avoir sur nous lors de déplacement. Comme c’était déjà le cas précédemment, ce formulaire est à imprimer ou à recopier à la main pour justifier vos déplacements exceptionnels. Ce formulaire comprend désormais sept propositions au lieu de cinq dans la version initiale. Vous pouvez télécharger et imprimer cette nouvelle version de l’attestation de déplacement dérogatoire en cliquant juste ici : attestation PDF ou Word.

Un déconfinement progressif, selon Edouard Philippe

Le mercredi 01/04/2020, devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre Édouard Philippe c’est à nouveau prononcé sur la question de la fin du confinement, alors que les français entament leur troisième semaine confinée : “le calendrier, je ne le connais pas encore. La méthode sera progressive”, a-t-il indiqué. En clair, aucune date de début de confinement n’est fixée de façon définitive, mais le déconfinement se fera de façon progressive, région par région.

L’Italie prolonge son confinement

Mercredi 1er avril, le chef du gouvernement italien Mr Giuseppe Conte a annoncé, que les mesures de confinement allaient encore durer au moins jusqu’au lundi de Pâques (le 13 avril). C’est donc près de 60 millions d’Italiens qui resteront confinés depuis plus de trois semaines. Il faut préciser que le pays enregistre le bilan le plus lourd en nombre de morts, avec plus de 13 000 victimes.

Le dernier bilan du coronavirus en France

Selon le dernier point (réalisé chaque jour) sur le coronavirus, le bilan s’alourdit encore pour la France. Au 01/04 on compte plus de 500 morts en 24 heures. Le nombre de patients en réanimation a dépassé mercredi soir les 6 000 personnes. Au total en l’espace d’un mois, l’épidémie a provoqué 4 032 décès en France.

Le port du masque devient obligatoire ?

Avant la pandémie de coronavirus, les masques étaient rares dans les rues. La France après avoir soutenu la Chine au début de l’épidémie et après avoir considérablement réduit le budget hospitalier depuis des années, n’avait tout simplement pas assez de masques pour faire face au virus chez elle. Mais avec l’accélération des contaminations de coronavirus, désormais, dans les supermarchés ou dans les rues, le masque pourrait bien devenir obligatoire. Cette obligation dépend avant tout de la capacité de la France à fournir ces masques. Ce qui pourrait être un grand pas en avant, pour limiter la transmission et démarrer le déconfinement. Certains pays comme la République Tchèque, la Slovaquie ou la Slovénie, l’ont même rendu obligatoire dans les lieux publics. En France, avec la pénurie de masque, cela semble pour le moment difficilement envisageable. Mais dans les mois à venir cela reste probable.

Et le bac 2020 ?

Avec la date de fin du confinement toujours plus repoussée, les élèves sont inquiets. Qu’en est-il de l’examen du baccalauréat cette année ? Il est désormais évident qu’il ne sera pas possible cette année d’organiser dans des conditions classiques le bac de 2020.  C’est ce qu’a déclaré Edouard Philippe, lors d’un questionnement sur le déconfinement à l’Assemblée nationale, le mercredi 01/04.

Combien de temps va durer le confinement en France ?

Annoncé le lundi 16 mars 2020, à 20 heures, Emmanuel Macron a annoncé devant 35 millions de téléspectateur, l’entrée officiel en confinement de la France. C’est une opération historique, jamais en tant de paix sur son territoire la France n’avait eu à prendre de telles décisions. Dès le début, le président de la République a souligné que “nul ne peut savoir” combien de temps allait durer la pandémie. C’est officiel le confinement démarre dès le mardi 17 mars à midi et “pour quinze jours au minimum”.

Depuis, plusieurs représentants du monde médical et le ministre de la Santé ont travaillé sur la question. Le 24 mars, le conseil scientifique a livré ses conclusions au gouvernement : selon les experts, le confinement devrait durer au total “au moins six semaines”. Cependant après beaucoup d’hésitation, Edouard Philippe a annoncé la prolongation du confinement. Ce dernier va donc durer deux semaines supplémentaires, jusqu’au 15 avril, au dernières nouvelles.

Un numéro d’alerte pour les violences conjugales a également été mis à votre disposition.

  • En effet l’augmentation des violences conjugales est très net depuis le début du confinement. Il a donc été mis en place des relais d’alerte dans les pharmacies, ainsi qu’un numéro d’alerte par SMS.
  • Un simple message envoyé au 114 doit permettre à tous et toutes de “donner l’alerte”. Par exemple dans le cas d’une personne qui ne peut pas téléphoner, qui n’a pas forcément accès à internet et qui est enfermée à son domicile avec le conjoint violent, il possible à une autre personne d’alerter la police. Une fois l’alerte donnée par SMS, les forces de l’ordre pourront intervenir.

Si vous êtes victimes de violences, voici les numéros à contacter

  • Pour les femmes victimes de violence : le 3919
  • Pour les enfants victimes de violence : 119

Retrouvé également quelques points positifs au confinement et quelques bons gestes pour vous occuper et augmenter votre bien-être physique et mental, tout en augmentant vos défenses immunitaires.

Prenez RDV : http://bit.ly/RDVDoctolib

YouTube : http://bit.ly/CoachSophrologue

Facebook : http://bit.ly/FacebookCoachSophrologue

Le site : https://coach-sophrologue-lyon.fr/

Maps : bit.ly/PlanMaps

Apports : actualités du confinement, coronavirus, covid-19 ; Nouvelle autorisation de sortie ; bilan France / Italie ; Le Bac 2020 ; numéro d’urgence ; RDV santé en ligne ; Sophrologie Coaching